14-15-16 octobre 2022

Réservez vos places !

le 2022/03/29 par SacreBleu

À 19 ans, Baptiste Joblon va participer à son second Tiby du 14 au 16 avril prochain. L’ancien pivot des U18M de Montpellier a bien évolué depuis son premier Tiby en octobre 2019. Actuellement au centre de formation de l’USAM Nîmes Gard, il enchaîne les apparitions avec l’équipe première en StarLigue et en Coupe d’Europe. Celui qui a fait son premier match pro en coupe d’EHF à seulement 17 ans (en octobre 2020 à Presov) est impatient et déterminé pour le Tiby Val d’Europe. Entretien.


Crédit : Daniel Varquero

Salut Baptiste, nous sommes au ¾ de la saison. Comment juges-tu l’exercice 2020-2021 d’un aspect individuel ?

Je suis très content de cette saison et de son déroulé. On travaille bien à l’USAM avec le staff et toute l’équipe de N1. Je fais désormais partie des cadres, je prends mes responsabilités et j’ai beaucoup de temps de jeu. J’ai fait aussi de bons passages avec l’équipe professionnelle et j’ai déjà eu plus de temps de jeu que la saison passée. Tout cela s’inscrit donc dans une bonne progression et je mets vraiment tout en œuvre au quotidien pour poursuivre sur cette lancée.
 
Du 14 au 16 avril, tu vas participer au TIBY. Excité ?

Bien sûr, on ne peut qu’être fier et excité d’être appelé pour ce tournoi de renom où tant de grands joueurs sont déjà passés. J’ai eu la chance de le jouer en U19 sous la houlette d’Eric Quintin à Eaubonne où nous avions fini 2ème, et j’ai très hâte d’y retourner. L’organisation là- bas est incroyable et le public est en feu. Tous les ingrédients sont réunis pour donner envie de se transcender à la fois individuellement et collectivement. J’ai gardé un très bon souvenir de ce premier Tiby, car suite à l’événement où j’étais encore en Pôle Espoir, j’ai pu intégrer le centre de formation de Nîmes et connaître l’année qui a suivi ma première sélection en équipe professionnelle. C’était un match de poule Européenne contre le Tatran Presov en Slovaquie que nous avions gagné et où j’ai eu l’occasion de marquer mon premier but. Et puis, j’ai eu le bonheur de connaître encore quelques sélections en équipe de France dans le même temps, même si je n’étais pas de l’aventure de l’été dernier en Croatie.

Un mot sur le plateau ?

Le plateau, nous le savons, va être très relevé avec la Norvège, l’Egypte et le Danemark. J’ai fait parti de l’effectif qui a rencontré la Norvège, lors de ma première sélection en équipe de France u17 et, quelques mois plus tard, nous avons joué le Danemark aux Foje en Azerbaïdjan pour le match de la 3ème place que nous avions malheureusement perdu. L’Egypte va en revanche être une découverte, même si j’ai déjà une petite idée du niveau de jeu qu’ils peuvent produire, puisque nous avons deux grands joueurs Egyptiens à l’Usam : Mohamed Sanad et Ahmed Hescham.
 
En quoi le Baptiste Joblon d’aujourd’hui a changé avec celui d’il y a 2 ans et demi qui faisait ses premiers matchs avec l’équipe de France jeune ?

Déjà le Baptiste Joblon d’il y a deux ans a dû prendre 5 cm et bien 15 voire 20 kilos,...de muscles bien sûr (rires). Blague à part, dans mon jeu, je pense avoir gagné en maturité et gagné en précision aussi, en gestes techniques. Ce sont des éléments importants car se faire une place dans le jeu de haut niveau c’est une question de maîtrise jusque dans les détails. J’ai aussi gagné en mobilité, en puissance et en force, même si à nos âges, ce n’est pas encore fini, il reste du travail à accomplir ».


Crédit : USAM - The Agency 

Aujourd’hui, quels sont tes objectifs et tes ambitions ?

Faire la meilleure performance possible le mois prochain au TIBY, en me mettant au service de l’équipe tout d’abord, avec pour objectif de continuer à gravir ensemble les marches sur lesquelles notre entraîneur, Yohann Delattre, nous a demandé de nous concentrer. Il va falloir les gravir une à une, si on veut espérer atteindre le sommet, à savoir, participer et faire bonne figure à l’Euro, cet été au Portugal et au championnat du monde l’an prochain.
J’espère pouvoir aussi accomplir l’autre rêve que je nourris depuis tout petit, à savoir signer professionnel prochainement et jouer en vert, dans mon club de l’USAM Nîmes Gard.

Interview réalisé par Mickael Nassieu
 

Back

Our official partners and suppliers Our official partners and suppliers