23 – 24 – 25 octobre 2019

Accédez à la billetterie

le 25/10/2019 par SacreBleu

LES HONGROIS METTENT UNE BELLE OPTION SUR LE TITRE

L'équipe de France U18 qui affrontait la Hongrie pour le second match du Tiby Handball devait à tout prix s'imposer pour prendre le dessus au classement et ainsi mettre une belle option sur le titre de cette 17ème édition du tournoi. Et dans ce véritable choc des Champions le public venu en nombre au complexe Luc Abalo du CDFAS d'Eaubonne à, une nouvelle fois été surpris par du très beau jeu proposé par les deux effectifs. Etant très attendues depuis leurs prestations réalisées sur leurs matchs de la veille les deux Nations ont donc confirmé. Malheureusement pour l'équipe d'Eric Quintin, les minots n'ont pas réussi à remporter ce gros duel face à la Hongrie.

Avec un 7 majeur composé de Léo Villain dans les cages, de Martial Cais, Matteo Fadhuile et Clément Pellen sur la base-arrière ainsi que de Baptiste Joblon, Servilien Claire et d'Oreste Vescovo, les français débutent mal cette rencontre et subissent d'entrée de jeu avec une première roucoulette de l'excellent ailier Magyar, Imre Bence. Dans la foulée les minots tentent de réagir mais perdent la balle et le malheureux Clément Pellen qui voulait se replaçer en vitesse touche son vis-à-vis involontairement et sort pour 2 minutes d'exclusion. La France n'est donc pas épargnée et voit son adversaire prendre sans complexe la main sur la balle et mener 3 buts à 0. Au retour de Pellen, l'équipe de France se réveille en défense et intercepte un ballon par l'intermédiaire de Servilien Claire qui se rend seul en direction des buts de Palasics et ose tenter le chabalat qu'il réussi avec succès ! Léo Villain dans les buts commence à réaliser des arrêts et stoppe les Hongrois sur leurs tentatives. Il permet aux siens de revenir tranquillement à hauteur des Hongrois après une belle réalisation réussie avec les tripes du capitaine Baptiste Clay qui se sacrifie pour revenir à égalité (9-9, 19è). Dans la foulée le petit ailier, Valentin Bzdynga de Billy Montigny rentre en jeu et réalise le but de +1. La France passe devant pour la première fois dans ce match et commence à prendre plus facilement la main sur le ballon avant la pause. Les minots ont même l'occasion de mener des 3 buts à la coupure mais les échecs aux shoots n'aident pas et les deux formations se neutralîsent 14 partout, 30è.


Au début du second acte, Servilien Claire, toujours impeccable dans ses fixations face au gardien Hongrois poursuit ainsi et ne se laisse pas déstabiliser. Il redonne l'avantage aux tricolores, 15-14 et les français ont l'occasion de prendre un avantage de 2 buts après une perte de balle des Magyars mais cette attaque n'arrive pas à sa fin. Le gardien de but de Sélestat, Clément Franck s'impose à de nombreuses reprises et permet de limiter la casse quand ses coéquipiers peinent sur le secteur offensif. Malgré cela, la Hongrie prend un avantage très important et mène lourdement, 26-21 à 7 minutes de la fin. Les hommes de Krisztian Karpati veulent alors tenter des choses et pensent que le score est fait mais les minots ne veulent pas lâcher et ne s'arrêtent pas de jouer. L'écart se réduit grâce à de nouvelles parades de Clément Franck et des réalisations de Léo Plantin,Valentin Bzdynga et Lou Derisbourg (25-28, 58è). Les Bleuets ont même l'occasion de revenir à deux buts de leurs adversaires à deux minutes de la fin mais le kung-fu qui semblait être parfaitement joué entre Lou Derisbourg et Matteo Fadhuile n'arrive pas à son terme. La victoire est désormais assurée de finir dans les bras de la Hongrie mais Léo Plantin allège l'écart dans le money-time. La France s'incline de deux petits buts et n'aura pas déméritée face à une équipe Hongroise très solide en défense qui se connaît parfaitement.

Score final : France 26 - 28 Hongrie


Clément Franck, gardien de l'Équipe de France U18M : « C'était un beau match, on s'est donné à fond. C'est sûr que perdre de deux buts lorsque l'on joue pas forcémment très très bien, c'est toujours un peu compliqué. Je pense que nous n'avons pas à regretter, c'est des matchs de préparation, on été pas focément là pour gagner mais après c'est sûr que c'est mieux si la victoire est au bout. On est au Tiby pour préparer l'Euro et le Mondial donc perdre ce soir n'est pas le plus important. Ce n'est pas ici qu'il faut avoir une médaille ! Je pense sinon qu'on a un beau match du collectif, les Hongrois ont su faire déjouer notre défense et ont lâchés les balles aux bons moments ».

Patrick Passemard, entraineur adjoint de l'Équipe de France U18M : Je pense que nous avons logiquement perdu cette rencontre au vu de l'ensemble du match et de la deuxième mi-temps. On a eu du mal à trouver des solutions en attaque. Les Hongrois ont certes un joli vécu commun même si les joueurs découvrent aussi leur entraîneur comme nos joueurs. Il ne faut pas oublier non plus qu'ils ont fini 5ème du Mondial avec la génération précédente, en battant les Croates en 1/8èmes de finale ce qui est une immense performance ».

DAILY BULLETIN / FEUILLE DE MATCH

Retour

Nos partenaires & Mécènes Nos partenaires & Mécènes